Conférence de Marta Gili

LE NON-LIEU DES IMAGES

« Poser un regard critique sur les images aujourd’hui, c’est prendre en compte la tension entre acception et refus, entre ce qui est montré et ce qui est caché, ou entre ce qui est voilé et dévoilé, entre apparences et déformations. En somme, les nouvelles formes de pratique documentaire (montage, fragmentation, nouvelle disposition des images, mise en forme) réactivent les contradictions et les multiplicités de sens afin de créer un lieu de distance critique. C’est dans ce lieu, que j’aime à nommer « le non-lieu des images », que le spectateur a la possibilité de repenser l’ordre du visible. C’est un véritable projet politique. » Marta Gili.

Marta Gili, catalane de Barcelone, une fois son diplôme de philosophie et de sciences de l’éducation en poche, se dédie à la photographie. De 1983 à 1988, elle fait partie du comité d’organisation du festival Primavera Fotográfica (Printemps de la photographie) à Barcelone. En 1985, elle est membre fondateur du département photographique de la Fondation Miró à Barcelone. De 1991 à 2006, à la direction du département Photographie et Arts visuels de la Fondation

La Caixa, elle organise des expositions monographiques et thématiques, tant dans le domaine de la photographie historique que dans celui de la photographie et de la vidéo contemporaines. Marta Gili est membre du comité d’acquisition du Fonds national d’art contemporain du ministère français de la Culture et de la Communication de 1994 à 1997. Elle assure la direction artistique des éditions 2002 et 2003 du festival du Printemps de Septembre – à Toulouse. Depuis octobre 2006, elle est directrice du Jeu de Paume à Paris.


Conférence organisée par Les amis du Printemps-Festival international d’art de Toulouse avec le concours Musée d’art moderne et contemporain Les Abattoirs-FRAC Midi-Pyrénées

Vendredi 29 novembre 2013 à 18h30
Musée d’art moderne et contemporain Les Abattoirs-FRAC Midi-Pyrénées
76, allées Charles de Fitte
31300 Toulouse